Calcul d’un bilan carbone : une stratégie indispensable

Interview de Philippe Mangard, Dirigeant de la plateforme Global Climate Initiatives


Pouvez-vous vous présenter ainsi que l’activité de GCI ?

Bonjour, je m’appelle Philippe Mangeard. Nous avons lancés avec un certain nombre d’amis et partenaires, cette initiative à vocation d’identifier et calculer les émissions de gaz à effet de serre, de manière à d’une part établir le bilan carbone, mais surtout établir des plans de réduction qui vont permettre à chacun de prendre sa part dans la réduction nécessaire des émissions de gaz à effet de serre dans la crise climatique qui s’annonce devant nous. 

Le résultat aujourd’hui c’est Global Climate Initiatives. Incontestable leader sur son marché, et c’est bien naturel. Nous avons commencé il y a dix ans.

Il y a encore trois ans nous étions la seule plateforme digitale à faire ce genre de proposition. Aujourd’hui, il y a une bonne demi-douzaine de start-up qui se sont lancées, ce qui montre bien que le marché a évolué et qu’aujourd’hui il faut aller dans cette direction du digital. Je rappelle pour mémoire que le bilan carbone existe depuis plus de 15 ans. Depuis plus de quinze ans, il s’adresse principalement aux très grandes entreprises et aux très grandes collectivités. Aujourd’hui la demande des PME, des TPE, des ETI, des collectivités d’une manière générale, c’est de pouvoir s’approprier ce bilan carbone, pouvoir le faire tout seul, en toute conformité, dans toute sa complexité, devient une simplicité grâce aux outils du digital.

En février 2021 quelles sont les obligations règlementaires des entreprises pour leur bilan carbone ?

Depuis la loi Grenelle, ça nous remonte à plus de dix ans, il y avait des obligations inscrites pour les grandes entreprises et pour les collectivités. Fort heureusement, l’État a pris ses responsabilités et a décidé dans sa loi de finances 2022, décret de décembre 2021d’imposer à toutes les entreprises de plus de 50 salariés et qui ont bénéficié d’un plan d’aide dit COVID, de faire leur bilan carbone conforme.

Ça veut dire en clair que l’état a considéré que la transition écologique ne pouvait se faire sans l’engagement de toutes les entreprises, et pas simplement les grandes, et c’est donc là qu’on voit la parfaite pertinence de l’offre de Global Climate Initiatives. Elle va permettre à tous ces entrepreneurs, devant cette contrainte de rédaction d’un bilan, de trouver une solution facile, autonome, en ligne à un prix plus que compétitif pour à la fois, assumer cette nouvelle obligation réglementaire, mais surtout : s’engager dans cette transition écologique et par voie de conséquence, améliorer la performance économique et environnementale de leur entreprise.

Quels conseils donnez-vous aux entrepreneurs ?

Je veux dire aux entrepreneurs qu’il faut prendre le bilan carbone comme un nouvel atout d’amélioration de la performance des entreprises.

Aujourd’hui, il est clair qu’en faisant son bilan carbone on participe à l’effort nécessaire à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Mais pour l’entrepreneur, le conseil que je lui donnerai c’est de faire son bilan à fond : scope 1, scope 2, scope 3, regarder ligne par ligne ce qui se passe. Il va trouver ainsi très rapidement des choses extraordinaires qui s’appellent : du gaspillage, des surconsommations, des mauvaises utilisations. Donc faire son bilan carbone, il faut le faire à fond, sur ces trois scopes, le regarder dans le détail, trouver les pistes d’économie et mettre en place un plan de réduction.

site utilisateur GCI

RÉALISEZ VOTRE

BILAN CARBONE

Pour découvrir la plateforme Global Climate Initiatives, demandez votre démonstration personnalisée selon votre secteur d’activité.

Choisissez le service
1
Discutons ensemble
Bonjour !
Comment pouvons-nous vous aider ?