Pourquoi faire un bilan carbone ?

Charlotte Laurent

Rédigé par Charlotte Laurent
Ingénieur études et méthodologie


En 2015, les gouvernements des nations du monde entier ont décidés de fixer un objectif de neutralité carbone d’ici 2050. Cet objectif est nécessaire si on veut lutter contre le réchauffement climatique et les impacts qui y sont associés. Il s’agit de limiter notre impact sur l’environnement, la biodiversité et les écosystèmes sensibles à la montée de la température que l’on observe depuis plusieurs années.

Si cet objectif n’est prévu que pour 2050, il faut agir dès maintenant si l’on souhaite l’atteindre. Il est donc important que chacun agisse à son niveau et avec ses moyens. A la suite de cet accord international, une feuille de route a été publié par la SNBC afin d’aider les organisations publiques ou privées françaises à participer dans cet effort collectif.

Afin de lutter contre le réchauffement climatique il faut donc réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Mais avant de réduire, il faut les comptabilisé et le faire de façon correcte et complète.

Le bilan carbone est l’outil qui rend compte de l’empreinte carbone d’une organisation. Il permet une quantification de l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre (GES) directement ou indirectement générées par une organisation. Il permet, à la suite d’une analyse des postes d’émissions, de mettre en place un plan d’action et une stratégie carbone afin de réduire au maximum ces émissions. Il propose enfin des solutions de compensation des émissions inévitablement produites.

bilan carbone

Obligatoire pour les entreprises employant plus de 50 salariés et bénéficiant du plan de relance (Loi de Finances 2021, art. 244), pour celles employant plus de 500 salariés ou 250 salariés pour les départements d’outre-mer ainsi que pour les collectivités de plus de 50 000 habitants (Loi Grenelle II, 12 juillet 2010), il reste cependant un bon argument commercial et éco responsable pour tous les autres organismes. De plus en plus d’entreprises décident d’elles-mêmes de réaliser leur bilan carbone pour de multiples raisons et au-delà du Bilan GES réglementaire.

La raison principale utilisée par les entreprises est la volonté de s’inscrire dans une démarche écologique.

La lutte contre le réchauffement climatique intéresse de plus en plus notre société. Les entreprises dites “vertes” augmentent et la volonté de travailler avec ou pour des entreprises ou des produits écoresponsables se fait sentir. C’est pourquoi on observe une augmentation de la demande des entreprises de réaliser un bilan de gaz à effet de serre pour évaluer leur impact sur l’environnement et agir pour aider à la lutte contre les changements climatiques.

Le calcul de l’impact carbone d’une organisation sur notre environnement démarre ainsi souvent d’une intention de travailler de façon écoresponsable. Les chefs d’entreprise souhaitant « prendre leur part » dans la lutte contre le dérèglement climatique choisiront de réaliser un bilan carbone simplement pour comprendre comment réduire leur impact sur l’environnement.

L’aspect écogeste peut ne pas faire écho à vos aspirations et à vos priorités en tant que chef d’entreprise, cependant, la réalisation d’un bilan carbone permet bien plus que ça ! Il peut être réalisé pour des raisons économiques ou encore utilisé comme argument commercial.

Un bilan carbone ne permet pas seulement une analyse des émissions de CO2, il donne également la capacité de suivre ses émissions de GES en temps réel.

Une détection de pistes de réduction d’émissions de GES est alors possible. Un plan d’action visant à réduire l’impact des activités de l’entreprise sur l’ensemble des 3 scopes, en diminuant sa consommation d’énergie par exemple, se traduira inévitablement par des économies substantielles bien supérieures au coût du bilan.

D’un point de vue communication la réalisation d’un tel bilan et sa diffusion en interne au sein de la société ou en externe à ses clients, ses partenaires ou encore aux autorités démontre un changement de posture écoresponsable de l’entreprise. Cela permettra également de sensibiliser les salariés de l’entreprise et d’en faire des acteurs à part entière du virage durable entamé par l’entreprise. Argument commercial fort, ce changement de posture pourra être mis en avant lors d’appels d’offres par exemple.

Enfin un point déterminant est la mise en place de la future taxe carbone. La taxe carbone est une taxe environnementale qui concerne les émissions de dioxyde de carbone. Le prélèvement effectué est direct et proportionnel aux quantités émises ce qui signifie que plus l’émission est forte plus la taxe est élevée. Pas encore en vigueur elle le sera prochainement et concerne l’ensemble des secteurs.

Lorsque celle-ci sera applicable, l’ensemble des acteurs devra calculer ses émissions afin de s’en acquitter. Alors oui, on pourrait se dire que l’on calculera ses émissions lorsque cette taxe sera applicable. Cependant, si on y réfléchi, pour réduire au maximum son coût il faut réduire au maximum, en amont de la mise en vigueur de cette taxe, ses émissions. La réalisation d’un premier bilan carbone rapidement permettra de mettre en place des solutions de réduction et ainsi anticiper cette future taxe.

La réalisation d’un bilan carbone, bien que payante, représente un avantage certain pour une entreprise, une organisation ou encore une collectivité.  

Il apporte une solution économiquement et commercialement intéressante mais permet surtout de participer à la réalisation de l’objectif de neutralité carbone prévu à l’horizon 2050.

Un bilan de gaz à effet de serre permet de comptabiliser les émissions d’une organisation, une fois cette comptabilisation faite, une analyse doit être réalisée. Cette analyse permet de mettre en évidence les postes les plus émetteurs de gaz à effets de serre et ainsi d’identifier les points sur lesquels l’organisation doit agir.

Cette analyse permet donc la mise en place d’un plan d’action de réduction des émissions. Ce plan permet également de définir la stratégie bas carbone que souhaite suivre l’entreprise et ainsi atteindre l’objectif demandé par le gouvernement de neutralité carbone d’ici 2050.

Comment réaliser son bilan GES en ligne ?

Une fois convaincue de réaliser un bilan GES, il reste cependant à ce demander comment et avec qui réaliser un tel bilan.

Réalisé généralement grâce à un tableau Excel, des plateformes se sont développées afin de simplifier la prise en main d’un bilan carbone. Global Climate Initiatives fait partie de ces plateformes. GCI offre une plateforme adapté à chacun et qui s’adapte au secteur d’activité de l’entreprise afin de permettre une réalisation facile et rapide d’un bilan.

Outre la réalisation d’un bilan, la plateforme permet de définir des plans d’actions et aide les entreprises à lutter contre le réchauffement climatique en développant des outils toujours plus poussé pour répondre aux attentes des utilisateurs. Vous pourrez ainsi comptabiliser, réduire et compenser vos émissions de façon simple et efficace.

Avec la plateforme GCI, vous pouvez réaliser votre bilan carbone par secteur d’activité en toute autonomie ou accompagné par un expert bilan carbone, alors êtes-vous prêt à réaliser votre bilan carbone ?

site utilisateur GCI

RÉALISEZ VOTRE

BILAN CARBONE

Pour découvrir la plateforme Global Climate Initiatives, demandez votre démonstration personnalisée selon votre secteur d’activité.

Choisissez le service
1
Discutons ensemble
Bonjour !
Comment pouvons-nous vous aider ?